Toutes les infos concerts rock/punk/ska/pop/reggae/alternatif/independant etc La p'tite fm chez les rockeurs ...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 EUROSKWAT, un appel à la vie

Aller en bas 
AuteurMessage
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 20:21

salut les loulous, je vous file de quoi mediter, des actions sont prévus, on compte un peu sur vous, squatteurs, indépendants et autonomes de Paris...
N'hesitez pas à poser des questions et à participer à tout ça...


Dernière édition par Stygmate le Sam 29 Mar - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 20:22

Citation :
Copie du mail envoye a la liste de coordination :


Bonjour =)

Avec quelques groupes comme SCALP-No Pasaran, Dissent, LaHP,
Free4alter, NSX,... nous avons essaye de motiver autour de nous pour
une action, nous avons trouve quelques groupes volontaires comme
TechnoPlus ou Medecins Du Monde (mission squatt) mais malheureusement
aucun groupe de squatteurs.
En fait en raison des elections municipales beaucoup ne veulent pas
prendre le risque de choquer via une action radicale afin de ne pas
comprommettre les negociations avec les equipes qui seront elues dans
les mairies.

Nous souhaitions ouvrir un squatt juste pour ces deux jours de maniere
autonome et inviter les gens a participer a cette action pour montrer
en qui consiste l'ouverture d'une zone d'autonomie, et y faire un point
d'information et de debat suivi d'une petite fete le soir. Mais pour
cela nous aurions eu besoin du soutien des squatts parisiens (legal
team, communication en reseau, conseils, aide pour trouver le
lieu,...). Malheureusement nous ne pouvons faire cela seuls =(

Bien sur certains squatts ont propose de faire un debat chez eux ce
jour la mais nous ne voyons pas quel pourrait etre l'impact de cette
forme d'action.

Nous sommes sincerement desole (voir meme assez decus) et si par chance
il y avait du changement nous vous en tiendrons immediatement informes.

--
Ben Lagren.

Voila, si tu sens que tu peux nous donner un coup de pouce, n'hesite pas
ben : dtcppp@free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 20:25

Citation :
Tout est parti de là : http://april2008.squat.net/index.php/category/Francais/lang-pref/fr

un de nos petits messages:
Citation:
De la misère sociale à la misère Culturelle.

La civilisation moderne est à l'étalage, tout est à vendre, tout est monnayable, même l'insoutenable, même l'avilissante réalité Culturelle.

Aucun espace, aucune possibilité, pas l'ombre d'issues et bien pire, ce système s'érige comme un épouvantail à toutes alternatives. Nous voyons des volontés soient-disantes politiques mais avant tout démagogiques et populistes, mettre les un à la rue, à la faim, à l'erreur sanitaire et les autres à l'enclavage artistique, à la négation, à la destruction de leurs espaces d'expression.

Vendre « sa force de travail » est une chose, que nos autres facettes sociétales soient à loisir incrustées dans les enjeux du capitale cela n'a aucun sens. Nous ne sommes pas leurs esclaves, nous ne sommes pas leurs jouets, nous sommes libres avant tout et nous revendiquons comme inaliénable le toit comme notre intégrité Culturelle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 20:28

Citation :
2 jours apres le squat de kristof, un squat a nantes qui crame.
oLa a écrit:
Citation:
À Nantes, un immeuble squatté s'embrase cours des 50-Otages
De gros dégâts, mais pas de blessé grave... Un incendie, très impressionnant, a ravagé un immeuble normalement inhabité dans le centre de Nantes, samedi soir. Les pompiers ont passé des heures et des heures sur place.

9 heures, hier matin, arrêt de tram Place du Cirque, cours des 50-Otages : des Nantais, en route pour le marché de Talensac, lèvent la tête au ciel. Il n'y a qu'à suivre du regard la grande échelle. « Ce qui s'est passé ? Ça a brûlé, Madame », répond un pompier à une passante, un panier à la main. De la porte entrouverte du n° 22, s'échappent des tuyaux et de la mousse blanche.

Les quatre étages de cet immeuble, théoriquement inhabité, ont été ravagés par les flammes. Le parquet et les poutres ont aidé le feu à se propager, au milieu des tags et des matelas posés en vrac.

Il était 1 h 37 quand l'alerte a été donnée. « L'immeuble était complètement embrasé », explique un pompier. « C'était très impressionnant ! », commente un témoin.

Soixante pompiers ont passé une grosse partie de leur nuit à empêcher les flammes de tout dévorer et de venir lécher les façades d'à côté. Surtout, ils ont tout fait pour que personne ne reste coincé à l'intérieur.

Un « locataire » interpellé

Parce qu'à cette adresse, des squatters avaient trouvé refuge depuis un moment déjà. Difficile de dire combien d'entre eux étaient présents au moment de l'incendie. Une chose est sûre cependant : à leur arrivée, les pompiers ont découvert un homme et une femme, au quatrième. Âgés de 42 et 35 ans, ils ont tous les deux été légèrement intoxiqués. Un autre « locataire » a été identifié... mais par les policiers cette fois. Cet homme, âgé de 43 ans, fuyait les lieux juste après l'incendie. Il a été aussitôt placé en garde à vue.

Une cigarette mal éteinte ?

Cela ne faisait aucun doute hier : les causes du sinistre ne peuvent être accidentelles. Et pour cause : les lieux sont privés d'électricité. Mais quelle est son origine alors ? Une bougie, une cigarette ? Les policiers penchaient pour la seconde hypothèse, hier soir. Mais il va leur être difficile de faire des constatations sur place. Dans l'après-midi, en effet, les pompiers étaient toujours au travail. Des braises continuaient de couver ici et là. Il a fallu gratter toutes les poutres. Et l'opération n'était pas sans risque, car les plafonds menaçaient de s'effondrer.

Au final, les quelque 200 m2 multipliés par quatre étages ont été détruits. L'immeuble d'à côté, lui aussi à l'abandon, n'a pas été touché.


Citation:
Le projet Boucherie 2 toujours dans les cartons
Le sinistre qui a ravagé l'immeuble du Tisserand Breton, cours des 50-otages va, sans doute, entraîner la démolition assez rapide du bâtiment. Mais le projet de l'îlot Orléans, Boucherie 2, est encore bien loin d'être mené à son terme. Car le permis de construire n'est toujours pas déposé...
Le projet Boucherie est l'un des plus vieux projets immobiliers de Nantes qui n'ait pas encore été mené à son terme. Seule la première partie, Boucherie 1, est ouverte, même si le magasin Hémisphère Sud reste encore à achever. Boucherie 2 doit bientôt faire l'objet d'un nouveau permis de construire. En attendant, le sinistre de l'immeuble du n° 22, dans la nuit de dimanche dernier, devrait entraîner la destruction du bâtiment qui de toute façon était voué à disparaître.

Boucherie 1 est en marche

« C'est vrai que le projet Boucherie est une très vieille histoire, concède Bernard Millet de Nantes Aménagement. Le premier projet n'avait pas vu le jour, car le promoteur s'était révélé défaillant. Il avait donc fallu remettre l'îlot en jeu dans le cadre d'aménagement classique. Là encore, on avait connu quelques soucis, avec des recours, des fouilles archéologiques et le désistement des commerçants qui contestaient le retard ». Mais Boucherie 1 est bel et bien lancé et existe.

Pour la deuxième tranche, la ville a fait jouer son droit de préemption sur l'immeuble du Tisserand Breton, sur l'ancien casier judiciaire et sur l'ex-papeterie Miton, sans oublier le coiffeur et l'appartement de l'escalier Beaurepaire.

En attente du permis de construire

Le promoteur Nexity, avec J.-F. Revert, avait été retenu et l'équipe a travaillé sur le projet, déposé un permis de construire... et plus rien. « Là encore, il y a eu des recours, poursuit Bernard Millet, et Nexity, après consultation d'avocats, a décidé de retirer son permis initial, pour en proposer un nouveau ».

Afin d'éviter les déboires de Boucherie 1, laissé en friche en plein coeur de ville, il avait été prévu d'attendre le dernier moment pour démolir. L'incendie de dimanche va, sans doute, obliger Nantes Aménagement à revoir ses plans.

Vers une démolition rapide

« On commençait cependant à s'interroger au vu de l'état du bâtiment, détaille Bernard Millet. Là, on attend le rapport d'un expert pour prendre une décision en concertation avec la ville. Les pompiers étaient assez inquiets, surtout en ce qui concerne l'intérieur, la toiture... Comme on a le permis de démolir, on avisera dans les prochaines heures ».

Naturellement, Nantes Aménagement renégociera alors ses tarifs avec Nexity, mais tous ces tracas font que Boucherie 2 reste encore dans les cartons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 20:30

Citation :
Des nouvelles de rennes que mon pote a posté sur notre forum perso.

kpri a écrit:
J'étais à la manif hier..

Environ deux cents personnes sur la place de la mairie de Rennes.

Encadrés par deux flics municipaux tranquillou musette accordéon et cantine végétarienne, un peu de beau temps en plus Smile .

Une minute de silence à la mémoire de joe et un appel à mobilisation pour la journée euroskwatt.

Rien à dire nickel.

La réalité maintenant :

La villa et l'élaboratoire sont en fait deux lieux bien différents. L'élaboratoire n'a absolument pas été touché par l'incendie, ce n'est pas un lieu de vie mais un bâtiment avec salle de spectacle, salle de répète et salle informatique.(pas d'expulsion)

Le véritable lieu de vie était la villa (à 100 m de l'élaboratoire) avec une grande salle commune, une grande cuisine et un sleeping permanent pour les gens de passage. Ces lieux servaient pour à peu prêt une quarantaine de personnes qui dorment dans leur camions et caravanes un peu partout autour.C'est ce lieu là qui est sous le coup d'une expulsion.

Suite au conditions mystérieuses de l'incendie du vendredi et notamment l'arrivée hyper rapide des bulldozers juste après l'incendie empêchant toute enquète, un vent de révolte a soufflé et les habitants ont décidés d'organiser une manif pour protester contre les conditions de leur expulsion.

Le mardi, après une réunion avec la mairie, il est proposé aux habitants de la villa de les reloger dans des bâtiments beaucoup plus petits et comble d'ironie qui viennent d'être évacués de ses squatteurs pour cause d'insalubrité...

La majorité accepte et commence à paniquer se souvenant d'un coup qu'ils ont lancé un appel à mobilisation. Grosse division entre eux, certains décidant d'annuler la manif et d'autres de la maintenir en modifiant le thème de la manif puisque la proposition de la mairie a été acceptée. Ce sera un appel à mobilisation pour le droit à vivre autrement et notamment l'habitat mobile (thème qui tenait à coeur à joe, militant d'halem)

Bref une sensation désagréable de division, de manipulation municipale...

En fait l'appel à la mobilisation pour euroskwatt a été lancé suite à un mail de bin que j'ai transmis aux organisateurs. Il semble que strictement rien ne soit prévu à Rennes...

Une partie des squatteurs qui étaient présent à la manif sont extrémement motivés pour faire un truc pour le 11 12....(à suivre ?)

Ca faisait longtemps que j'avais pas fait de manif..... C'était sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 20:34

Ben, qui veut lancer tout ça très serieusement s'occupe principalement d'organiser des manifs, et est très bien entouré (matos, dons, volontaires, etc...). Il a déjà bien reflechis à tous ça, il ne lui manque plus qu'un peu d'aide du coté des squatteurs de Paris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
ben



Messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 21:37

oué on est un espece de collectif informel issu de la free party il y a quelques année et nous avons depuis pris l'habitude dans soutenir pas mal de cause ou de faire des actions contre d'autres, avec un peu toutes les orga activistes qu'ont peut retrouver, que ce soit des manif a paris jusqu'aux G8 a l'etranger.
Bref là y a un appel lancé depuis plusieurs mois. On peut le retrouver là: http://april2008.squat.net/index.php/category/Francais/lang-pref/fr et on a décidé de s'y joindre et du coup pour la France ou au moins la ou y a des gens interressés, on veut tenter plein de choses, mais c'est le temps qui manque désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ben



Messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   Sam 29 Mar - 21:41

Rien a voir mais pour le ouikend prochain on s'occupe aussi d'un autre truc:
http://opcoloniale.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EUROSKWAT, un appel à la vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
EUROSKWAT, un appel à la vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bjornstad, Ketil] L'appel de la rivière
» Appel à illustration de couverture 2010
» REQUETE] Cherche soft qui fait un bip lors d'un appel ou sms manqué
» [AIDE] Je n'arrive pas à décrocher un appel
» Appel à communication - ICOM-CC - Textile - 8 et 11 novembre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Politique-
Sauter vers: