Toutes les infos concerts rock/punk/ska/pop/reggae/alternatif/independant etc La p'tite fm chez les rockeurs ...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 un gosse tué à bout portant par la police !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: un gosse tué à bout portant par la police !   Mer 10 Déc - 1:17

Citation :


http://realclaaaaashnetwork.ning.com/forum/topics/solidarite-grece

LA RAGE! .

Allez directement sur la vidéo après les mails (mails sans intéret)
superbe musique sur la vidéo. des révoltes dans les rues d'Athènes , à voir.

mais le grain de sable , d' autres vidéos , juste en dessous :
sur ce môme , le flic , merde un enfant! LA RAGE! Ils TIRENT A BOUT
PORTANT SUR un ENFANT!
Allez regarder le visage cet enfant : A BOUT PORTANT!

Le visage de ce très jeune ado.qui voulait faire sienne sa vie et pas la
merde qu'on lui impose, quand Carlo GULIANI, 20 ans est mort tué à bout
portant par un flic armé à Gènes: le soir même à Paris : un millier de
personnes descendaient le bv Montparnasse pour aller devant l'ambassade ,
les rues étaient débaptisées, au nom de Carlo

quand un gouvernement TUE ses propres mômes , et qu'un autre veut les mettre
derrière les barreaux.....EN PRISON LES MOMES.

aujourd'hui seulement une vingtaine d'étudiants Grecques occupaient
l'ambassade à Paris.

demain GREVE GENERALE EN Grèce; après demain ?....

Des mômes se battent contre la privatisation de l'enseignement : ce sont des
lycéens de 15 ans qui ne veulent pas de cette société là : alors...on les
flingue .
Des étudiants (pardon, des anarchistes et casseurs )se joignent à eux le
lendemain, puis demain c'est le tour des travailleurs et syndicats grève
générale , blocage et solidarité générale, après demain ?

JUSQU'OU L'INTOLERABLE EST IL TOLERE ?
Faut il désormais habiller nos enfants de gilets pare balles, faut il
désormais leur apprendre la prison à 12 ans? .

.. Aujourd'hui ils étaient 20 à l'ambassade.... Il y a pas longtemps, on
entendait PARIS DEBOUT REVEILLE TOI...,
Aujourd'hui , c'est "t'endort pas".

LA RAGE

Solange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
Stygmate
Sexy Baywatcher
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: un gosse tué à bout portant par la police !   Jeu 11 Déc - 0:00

Citation :
L’ETAT TUE !

Le samedi Décembre 6, 2008, Alexandros Grigoropoulos, 15 ans, camarade, a
été assassiné de sang-froid, avec une balle dans la poitrine par un flic
dans le quartier Exarchia.

Contrairement aux affirmations de politiciens et de journalistes qui sont
complices de l’assassinat, ce n’était pas un « incident isolé », mais une
manifestation de la répression étatique qui systématiquement et de manière
organisée cibles ceux qui résistent, ceux qui se révoltent, les
anarchistes et les antiautoritaires.

C’est le point culminant du terrorisme d’État qui s’est exprimé avec
l’amélioration du rôle des mécanismes de répression, leur armement
continue, l’augmentation du niveau de la violence utilisée, avec la
doctrine de la "tolérance zéro", avec la diffamation des médias de
propagande, qui incrimine ceux qui se battent contre l’autorité. Ce sont
ces conditions qui préparent le terrain pour l’intensification de la
répression, en essayant de créer un consensus social, puis l’armement par
l’état des assassins en uniforme !

La violence exercée à l’égard des personnes dans le secteur social et de
la lutte de classe est exemplaire en vue de la soumission, en tant que
châtiment exemplaire, destinée à semer la peur. Il fait partie de
l’ensemble de l’attaque de l’État et les patrons contre l’ensemble de la
société, afin d’imposer des conditions plus strictes d’exploitation et
d’oppression, de consolider le contrôle et la répression.

De l’école et les universités à l’esclavage entraînant avec la mort de
centaines de travailleurs dans de soi-disant « accidents de travail" et à
la pauvreté englobant un grand nombre de la population ... À partir du
champs de mines dans les frontières, les pogroms et les meurtres des
immigrants et des réfugiés aux nombreux "suicides" dans les prisons et les
commissariats de police des coups de feu" dela police à la répression
violente des résistances locales, la démocratie montre ses dents !


Dès le premier moment après le meurtre d’Alexandre, des manifestations
spontanées et des émeutes ont éclaté au cœur d’Athènes, l’École
Polytechnique, le Conseil économique et les écoles de droit sont occupés
et les attaques contre l’Etat capitaliste et les objectifs ont lieu dans
différents quartiers et dans le centre ville. Manifestations, attaques et
des affrontements éclatent à Thessalonique, Patras, Volos, Héraklion et La
Canée en Crète, en Giannena, à Komotini et de nombreuses autres villes. À
Athènes, dans la rue Patission – près de l’Ecole polytechnique et l’Ecole-
économique des affrontements toute la nuit dernière. En dehors de l’Ecole
polytechnique la police anti-émeute faire usage de balles en plastique.

Le dimanche la 7e Décembre, des milliers de personnes en vue de démontrer
le siège de la police à Athènes, en attaquant la police anti-émeute. Les
affrontements de la propagation des tensions sans précédent dans les rues
de la ville, jusqu’à tard dans la nuit. De nombreux manifestants sont
blessés et un certain nombre d’entre eux sont arrêtés.

Nous continuons l’occupation de l’Ecole Polytechnique qui a débuté le
samedi soir, la création d’un espace pour tous ceux qui luttent pour
rassembler, et un accent plus permanent de la résistance dans la ville.

Dans les barricades, les occupations de l’université, les manifestations
et les assemblées nous gardons vivante la mémoire d’Alexandre, mais aussi
celle de Michalis Kaltezas et de tous les camarades qui ont été assassinés
par l’État, pour le renforcement de la lutte pour un monde sans maîtres et
des esclaves , Sans police ni armées, sans prisons ni frontières.


Les balles des assassins en uniforme, les arrestations et les passages à
tabac de manifestants, les gaz chimiques guerre lancée par les forces de
police, non seulement ne parvient pas à imposer la peur et de silence,
mais ils deviennent pour la population la raison de soulever le terrorisme
d’État contre les cris de la lutte pour la liberté, à abandonner la peur
et à répondre de plus en plus et de plus chaque jour dans les rues de la
révolte.

Le terrorisme d’État ne doit pas passer !

Libération immédiate de tous les arrêtés dans les événements du samedi et
du dimanche (7-8 décembre).

Nous envoyons notre solidarité à tous d’occupation des universités, la
démonstration et des affrontements avec les assassins de l’état dans tout
le pays.

L’Occupation de l’Université Polytechnique d’Athènes

****************************************************
Informations complémentaires sur la situation en Grèce :

En français (revue de presse)

http://berthoalain.wordpress.com/20...

En espagnol (photos, vidéo, textes)

http://grecia-libertaria.blogspot.com/

En anglais

http://news.infoshop.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stygmate.propagande.org/
 
un gosse tué à bout portant par la police !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aller au bout du monde avec toi
» [roman]Au bout, la lumière E. Torres
» loeb au bout de ma rue.
» [ACH] Pièces de bout Rolex Datejust
» [Magnan, Pierre] Laure du bout du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Politique-
Sauter vers: